/// Le Jeu de Peindre développe la créativité
et la confiance en soi ///

Les joueurs et joueuses ont entre 3 et 103 ans.

Chacun joue pour soi même, au présent 
et à son propre rythme.

A l’abri des influences et de la compétition,
l’accent est mis sur l’écoute de soi.

Il devient possible de s’affirmer sereinement parmi les autres.

 

/// Les conditions d'atelier ///

L’espace 
clos et sécurisant de l’atelier 
met l’expression à l’abri des regards extérieurs 
pour mieux dépasser les préjugés et les inhibitions.

Une installation de l’éclairage 
reproduit une lumière naturelle permanente.

Le matériel est fourni :
feuilles de papier, peinture et pinceaux de grande qualité sont à disposition. 

Tout est préparé avant de la séance pour que la mise en pratique soit immédiate.

L’instrument commun est la table-palette
autour de laquelle gravitent les participants. 
Une circulation tranquille s’organise autour de cet axe central dans lequel chacun se sert avant de rejoindre sa feuille punaisée au mur.

L’espace de la feuille 
peut suffire 
ou nécessiter l’agencement d’autres feuilles, qui, 
ajoutées progressivement rendent les tableaux extensibles à l’infini.

/// La séance ///

A partir de ce dispositif commun, 
chacun s’autonomise et trouve aisément sa place. 

Le mouvement et la dynamique inhérente au groupe soutiennent l’attention et la créativité. 

La régularité de la pratique installe une continuité et une familiarité. 

Il n’y a pas de sentiment d’urgence et chacun peut suivre son propre rythme.

Au fil des séances, les formes et les couleurs émergent sur les feuilles, 
se renouvellent, s’affinent et s’étendent 
pour donner naissance à des créations à la fois
intimes et singulières.

Aucun thème ni modèle ne sont proposés.

 

Les peintures ne sont ni commentées, ni exposées. 

 

/// Le rôle de l'intervenante,
la gardienne du jeu ///

Le rôle de l’intervenante est d’être au service des participants.

Notre titre officiel est « servante du jeu de peindre » nous aimons bien aussi le terme de « gardienne du jeu ».

La gardienne orchestre la séance
et 
pose le cadre dans lequel les participants de tous âges évolue librement. 

Attentives, nous précisons les gestes techniques
nous ajustons la position du corps 
et 
accompagnons chacun au cours de la séance.

La gardienne garantit l’ambiance respectueuse 
indispensable à l’épanouissement de chacun, à l'écart des critiques et jugements de valeurs.

A la fin de l’atelier, 
chacun quitte son travail, assuré d’en reprendre le cours la fois suivante. 

Les tableaux ne sont pas commentées, ni interprétées, ni exposées. 

Pour préserver l’intimité et l’expression de chacun,
nous archivons et conservons soigneusement tous les tableaux.

De cette manière, l’accent est mis sur l’expression, le processus de création et l’épanouissement qui en résulte. 

L’objet final témoigne d’un moment vécu, 
mais ne sert pas à satisfaire un public.  

L’improvisation est pratique courante en danse ou en musique. 

De la même manière, nous proposons d’en faire l’expérience avec la peinture.